Blog

image_article1

Bondoukou carte postale d’une ville pas comme les autres

La ville de Bondoukou reste à ce jour l’une des plus vieilles villes de la Côte d’ Ivoire. Une ville pleine d’histoire et de souvenir qu’on ne va jamais finir d’explorer. Bondoukou, carte postale d’une ville historique pas comme les autres. Vous allez trouver ci-dessous des bonnes raisons de la visiter. 
De la maison d’Almami Samory Trouré en passant par celle du premier gouverneur colonial Ivoirien : Louis Gustave Binger. Avec les nombreux minarets des mosquées qui dominent la ville. Dans la ville aux mille moquées, il y a aussi un Musé qui reste l’un des plus vieux bâtiments en terme de chef d’œuvre architecturale.

 

Bondoukou, c’est une histoire de moquée


Si vous avez la chance de visiter la ville de Bondoukou, vous allez sans doute comprendre très vite pourquoi on l’appelle la ville aux mille mosquées. Bondoukou est une ville, où chaque famille possède sa propre mosquée. Il n’est pas étonnant que l’architecture des moquées à chaque coin de rue fasse l’objet d’attraction touristique. La plus symbolique de la ville est celle du grand Imam Koudous avec ces multiples et gigantesques minarets qui domine la ville.  

 

Bondoukou, c’est aussi l’histoire et le souvenir


Vous avez dit vieille ville du pays, oui, c’est dans cette ville que l’on retrouve la fameuse maison du célèbre guerrier Almami Samory Touré un ancien bâtiment à plusieurs niveaux presqu’en ruine au cœur de la vieille ville sur le prolongement d’une rue adjacente à la grande mosquée centrale. Un véritable objet d’attraction touristique de la ville en termes de tourisme de mémoire de la ville. 

 

Malheureusement, rien n’est presque fait par les autorités pour réhabiliter cette batiste touristique de la ville. Sans oublier celle du colon français Binger en ruine dans un arrière coure de la ville.

Amoro Gbané